mardi 26 juillet 2011

Journal de bord, 25 juillet

Jour 33. Prince George - McBride
218 km. 2041m de gain d'élévation.

Ce matin, je n'étais pas parti avec l'idée de faire une telle distance. Étant à 220 km de McBride, j'avais comme idée de me rendre soit au parc provincial de Purden et de faire une grande journée le lendemain ou simplement de me rendre quelque part à mi-chemin pour diviser la distance en deux. Finalement, j'arrive au parc à 11h30 et aprés avoir mangé, je repars sous une belle température. À ce moment, l'idée de faire toute la distance commence à me trotter dans la tête. Après tout, j'ai déjà fait 200km dans une journée, mais c'était sans bagages et en terrain plat. Là, mon vélo chargé pèse plus de 35kg et j'aborde les rocheuses aujourd'hui, donc le terrain valloneux des derniers jours va être remplacé par de la vraie montagne.







Je commence donc à faire des calculs dans ma tête. Nombre de km à faire, vitesse moyenne, nombre de côtes, dénivelé anticipé et heure du coucher de soleil. C'est possible mais c'est assez juste. Je me dis, bof, je vais rouler et on verra.

Plus la journée avance, plus je me dit que je vais le faire et rendu à 17h, je suis rendu convaincu que je dors à McBride ce soir.

Quand j'ai un objectif précis de distance en tête, je fais beaucoup de mathématiques dans ma tête. Durant la première moitié d'un trajet, je fonctionne avec des pourcentages pour m'encourager. Si j'ai prévu faire 120km par exemple, à 12km, j'ai 10% de fait. À 30km, 25% et ainsi de suite jusqu'à 50%. Je trouve que c'est plus motivant de penser en pourcentage pour la première moitié. Pour la deuxième moitié, je pense plutôt en terme de nombre de kilomètres restant. J'ai dans ma tête des endroits et je connais leur distance par rapport à la maison. Par exemple, quand il me reste 55km, c'est comme la distance à partir du traversier à Hudson. 35km, Sainte-Anne-de-Bellevue; 25km, boul. St-Charles; 20km, la maison des beaux-parents; 13km, Dorval; 8km , Lachine; 4km, le viaduc du boul. Angrignon. Et voilà, je suis rendu à la maison. Comme ce sont des distances avec lesquelles je suis familier, ça facilite les longues distances.

J'égrène donc les kilomètres tout au long de la journée, monte, descend. Les paysages qui étaient agricoles depuis quelques jours redeviennent montagneux et je recommence à voir des cimes enneigées. Je constate aussi une baisse significative du trafic depuis Prince George. Je ne sais pas si c'est à cause de la semaine plutôt que la fin de semaine, mais c'est certainement plus tranquille. Une chose habituelle est par contre au rendez-vous: la pluie. En milieu d'après-midi, le ciel commence à se couvrir et je pédale sous une successions de courtes averses entrecoupées de soleil. Habille, déshabille, habille, etc. Finalement, vers 18h, j'ai droit à un violent orage. Je suis entouré d'éclairs dont j'entends le tonnerre presque immédiatement, heureusement que suis entouré d'arbres immenses. La pluie est tellement dense que je ne peux distinguer plus de 100m devant moi. Comme je suis en pleine forêt, pas de bâtiments, pas de granges, de chalets ou rien. Je n'ai qu'une option, continuer à rouler. J'installe des lumières clignotantes sur le vélo et je continue à rouler. À un certain moment, la grêle se met de la partie. Heureusement, ce ne sont pas des balles de golf, mais ça pince quand même. Ca dure un bon 30 minutes et tout le reste de la soirée, ce sera une succession d'averses et d'orages plus modestes jusqu'à ma destination.







Bref, je suis parti de Prince George à 8h le matin et je suis arrivé à McBride à 20h45, 30 minutes avant le couché du soleil. Selon mon GPS, j'aurais dépensé plus de 9000 calories. À voir la façon dont j'ai engouffré mon plat de pâtes au resto, je ne serais pas surpris.

Aujourd'hui, programme modeste. 80km jusqu'au parc provincial du mont Robson. Le mont Robson est la plus haute montagne des rocheuses canadiennes.

6 commentaires:

  1. Tu fais toujours plus! Bravo pour ces nombreux kilomètres de fait et pour ton courage à travers des drôles de températures. Tu pourras dire que tu as goûté presque à tout (il manque la neige :P).

    Lâche pas :)

    Alix

    RépondreEffacer
  2. 218km, chargé? Wow. Chapeau.

    Pour en finir avec le TDF, même si tu sais le résultat

    Mercredi passé: Première étape des Alpes. Ça finit par une autre descente très technique. Sanchez et Contador font un show dans la descente, Voeckler aussi (pas pour les bonnes raisons, mais il s'en sort indemne), on pense qu'ils ont fait un écart, mais les autres favoris reviennent à la ligne, à la seconde près. Pas d'écart au général, victoire d'étape de Boassen Hagen

    Jeudi: Andy Schleck attaque à la surprise générale dans le deuxième de trois cols du jour. Cadel Evans prend la course en main à l'arrière et assure le rythme. À 2km de l'arrivée, Contador décroche, il perd une couple de minutes. Victoire d'étape de Schleck, Voeckler se défonce pour sauver son jaune un jour de plus

    Vendredi: C'est au tour de Contador d'attaquer tôt. Schleck le suit, Evans a un pépin mécanique. Finalement la jonction avec tout ce beau monde se fait au pied de l'Alpe d'Huez. Rolland et Hesjedal attaquent au pied mais sont repris. Contador attaque au milieu, personne n'essaie de le suivre. Finalement un peu avant la fin Sanchez et Rolland reprennent Contador, Rolland (qui s'était fait monter sur un sofa par Sanchez) contre-attaque et va chercher l'étape et le maillot blanc. Evans reste sagement dans la roue de Schleck, mais Andy prend le jaune avec 57 secondes d'avance. Toute une étape!

    Samedi: Tony Martin gagne le CLM. Evans plante Andy, Contador fait un temps honnête, Cancellara roule sous la pluie et n'a pas un super temps. Evans en jaune.

    Dimanche: Cavendish gagne sur les Champs-Élysées dans la victoire la plus prévisible de l'année. Evans gagne le Tour devant Andy et Frank Schleck. Samuel Sanchez avec les pois, Cavendish en vert, Rolland en blanc, Garmin meilleure équipe, Roy super-combatif.

    À date, Voeckler, Gesink, Gilbert, Hesjedal, Rolland sont déjà confirmés à Québec et Montréal. Et y'a des rumeurs favorables pour Sanchez et Evans. Ça devrait te donner un incitatif pour revenir à temps!

    RépondreEffacer
  3. Salut Clément! Je viens de faire un peu de calcul et je me dis que ça se peut pas...tu as fait 3700 km, c'est 87% de ton trajet. Au début, ça semblait un projet complètement fou et maintenant, tu as presque fini. Selon Goggle Maps, de McBride à Calgary, c'est seulement 577 km...un tout petit 577 km. C'est des pinottes ça. OK! Il y a peut-être quelques bonnes côtes qui arrivent. Mais je suis complètement épatée! Watatow! Continue l'excellent travail! J'ai déjà de la peine à l'idée que dans 1 semaine, je n'aurais plus mes aventures quotidiennes à lire. Ciao!

    RépondreEffacer
  4. Salut frérôt! Je pense comme Anne, ça va quasiment trop vite. Depuis plus d'un mois qu'on regarde notre ordi matin et soir pour voir si tu as ajouté un blogue (ils sont tellement intéressants!!) et là on voit tous les km que tu engouffres et on trouve que tu vas trop vite...

    J'avoue que j'aimerais l'idée que tu continues jusqu'à la maison, comme ça on aurait le plaisir de te lire encore plus longtemps, mais ce serait égoïste de ma part. C'est pas mal plus facile pour nous, confortablement installés à la maison, que pour toi sous la pluie. ;-)

    Lâche pas!

    RépondreEffacer
  5. Incroyable !

    Tu connais les 3 Gars su'l sofa ?
    Leur Bonus Track sur leur premier album va comme suit:

    Le tour de France

    Y'on des grosses cuisses, les gars du tour de France
    Sur leur cuissard, y'ont jamais de frange
    Un p'tit maillot vert ou jaune pour celui qui gagne

    C'est des Héros, Les gars du tour de France
    Tout le monde leur donne de l'eau
    Leur souhaite Bonne chance
    Pi si t'est rapide Donne leur une tape dans le dos quand y passe

    C'est des costaud, les gars du tour de France
    Y faut que tu sois fort, Quand tu y penses
    Y montent au moins 5 ou 6 cents pentes!

    Si jpouvait m'inscrire au tour de France
    Si j'avais Beaucoup plus d'endurance
    J'm'achèterais un vélo, un casque pis
    J'prendrais le train pour aller en France


    Joël

    RépondreEffacer
  6. Anne et Claudine ont raison. Il ne me reste que 2 entrées pour finalement être à jour et je sais que ça se terminera 1 ou 2 jours après, si tu prends ton temps. Au rythme où tu vas depuis quelques jours, on dirait que tu as le diable à tes trousses.

    Mais lâche pas, t'es vraiment incroyable! On peut dire que tu y as goûté aujourd'hui, avec la grêle.

    Je suis en pensée avec toi, surtout que j'ai regardé ton positionnement 2 minutes après qu'il ait été entré, à 13h16.

    RépondreEffacer